• Conseil

    Conseils à vous qui êtes victime d’abus et dominée par votre partenaire:

     

    Tenez un journal

    Prenez des notes chaque fois que vous êtes abusée physiquement ou psychologiquement. Il est alors plus facile de se rappeler ce qui s’est passé, si vous décidez de porter plainte.

    Racontez ce qui s’est passé

    Parlez à quelqu’un en qui vous avez confiance, une amie, une parente ou peut-être une collègue.

    Documentez vos blessures

    Skriv och fotografera synliga skador. Kontakta sjukvården, be läkaren att fotografera dina skador att användas som bevis vid en eventuell polisanmälan.

    Ne le croyez pas quand il promet de ne plus vous maltraiter.

    Ne le croyez pas quand il dit qu’il ne tapera plus. Ayez toujours une solution de repli afin de pouvoir partir s’il vous maltraite à nouveau. Renseignez-vous pour savoir où vous adresser à tout moment de la journée, par exemple, les services sociaux en cas d’urgence (si vous avez des enfants), la police, le service d’assistance de l’hôpital ou quelqu’un que vous connaissez. Peut-être qu’une personne de confiance peut vous donner une clé de son logement juste au cas où quelque chose se passerait.

    Appelez le centre SOS femmes

    Vous y trouverez des femmes, conseillères professionnelles et bénévoles, qui sauront vous conseiller et vous accompagner dans votre situation. Parler avec nous ne coûte rien, vous pouvez rester anonyme, nous n’appartenons pas aux pouvoirs publics et nous ne rédigeons aucun rapport. Il n’est pas nécessaire de pouvoir montrer des blessures pour nous contacter. Nous vous croyons.

    Portez plainte

    Quand vous portez plainte, vous indiquez que vous n’acceptez pas son comportement. Si vous ne le faites pas, vous protégez le délinquant et non vous-même.